Nos petits pas vers moins de déchets / gaspi

Pour ce 200ème (!!) article, j’ai envie de faire le point sur ce qu’on appelle le ZD (Zéro déchet) — terme que je n’aime pas du tout et que je préfère appeler : l’objectif de réduction des déchets, du gaspillage, « moins de déchets »… »plus d’écologie »…

C’est un thème qui s’est enraciné chez moi depuis plusieurs années mais qui a fait son trou petit à petit et de manière assez solide. Thème très cher à la blogosphère depuis ces 3-4 dernières années, il est maintenant (pour notre plus grand « bonheur », je trouve) plus populaire auprès d’un plus grand nombre de citoyens. Et tant mieux.

Malgré certaines difficultés et un certain nombre de freins (que je détaillerai peut-être dans un prochain article), on peut cheminer à son rythme et par des petits gestes.

L’idée de cet article est autant d’informer un éventuel public intéressé sur les actions possibles, que pour moi de dresser un constat et de visualiser ce qu’on (notre foyer) peut améliorer.

Notre foyer n’est pas « parfait », nous progressons chaque jour. Et parfois nous régressons (fatigue, surcharge temporaire, non-anticipation…), et il nous faut l’accepter. Ce qui compte c’est d’aller de l’avant, de ne pas se culpabiliser à outrance, mais de voir les choses dans leur ensemble. En tout cas c’est ma philosophie.

Chaque geste compte, et ce que nous faisons est déjà bien !

fanny-vella-education-incoherences-dessins-8

(Crédits illustration : la superbe Fanny Vela)

Voici donc ce que nous avons mis en place, ainsi que les actions que je souhaite mener à plus long terme :

I / Cuisine :

naomi-hebert-MP0bgaS_d1c-unsplash.jpg

(Je précise que cette photo, ainsi que toutes les autres photos instagrammables suivantes n’ont absolument pas été prises chez moi 😀 — Crédits photo Unsplash)

Approvisionnement :

Courses en magasin bio ou bien livraison locale/bio ou bien parfois/souvent (hé oui ça arrive) en petit supermarché (#alarrache). Nous avons acheté des sacs en tissu, que nous n’utilisons pas toujours. Nous essayons de ramener nos propres sacs en papier (quand on y pense).

Objectif : Systématiser les courses en magasin de vrac pour réduire encore plus les emballages (ce qui m’excède maintenant sont les plastiques totalement inutiles et dont la durée de vie est ultra courte, par ex : les emballages de fromage (grrr), de viande (même si nous en mangeons très peu — grrr), et autres (grrrr))

J’essaie de faire le maximum « maison », mais pas toujours facile avec le rythme. Je fais les soupes, les plats principaux (parfois vraiment basiques), les yaourts. On achète des gros bocaux de compote (en verre). Mon objectif initial de ne plus acheter de pots de yaourts / compote est quasi atteint (j’en rachète juste parfois pour refaire les fournées de yaourts). Quand j’ai un peu plus de temps je fais des crèmes dessert (flamby ou riz au lait, ou tapioca lait-coco, ou crème chocolat).

J’essaie, dès que je peux, de cuisiner pour plus et de congeler, mais mes plats doivent être trop bons, ils sont mangés et je n’ai pas de restes 😀

Pour les légumes, j’achète principalement des légumes frais et de saison. Pour ce qui est des « conserves » (raviolis par ex, ou soupes d’urgence, maïs, etc), j’achète le plus possible en bouteille en verre.

Petite fierté : je glisse un tote-bag, ou bien un sac à vrac, ou bien même un sachet en plastique et lorsque je suis à la boulangerie, je dégaine mon sac au moment de demander notre pain (tranché donc sac obligatoire). Je suis contente de « générer » un déchet de moins ! Et j’aimerais tant que ça devienne plus systématique pour tous, et que la boulangère pose la question à tous, tout bêtement ! Ca aiguiserait les consciences…

Nous avons acheté des pailles en inox. Pour la joie des enfants 🙂 — c’est top, je suis très contente de cet achat ! (A voir au bout de combien de temps c’est rentabilisé, par contre !)

Boissons :

J’ai beaucoup de thé, et aimerais remplacer tout mon stock petit à petit par du vrac.

Café : nous avons une cafetière à piston et un moulin (manuel), donc achat de café en grain (yes !).

Reste la Ricoré que nous consommons pas mal…Niveau déchet c’est pas top (boîte en alu ou recharge emballée en plastique…)

Eau : nous avons une cafetière filtrante. Quelques achats d’eau gazeuse parfois.

Nous nous sommes mis aux trucs bizarres : kéfir de fruits, kombucha (acheté), jus pétillant de gingembre (maison).

Goûters : Pas le temps de tout faire maison. Pour l’école, on met un fruit et généralement soit des biscuits (achetés en vrac), soit des petites madeleines (1 seul emballage vs plein de petits).

Objectifs : Me mettre au batch cooking, pour gagner en efficacité ? Me remettre à faire des listes de menus et rationaliser le tout (j’ai arrêté par manque de temps, mais je vois que ça génère une grosse désorganisation du côté des courses, avec parfois des courses tous les jours !).

J’adorerais supprimer les déchets liés aux boîtes de lait, mais à part acheter des litres de lait (bio, frais) en bouteille (qui coûtent un bras), je n’ai pas trouvé d’alternative satisfaisante…

Systématiser le vrac, pour tout ce qui est possible (ex féculents, graines, et même les épices, etc)

Achat perles de céramique ou charbon pour filtrer ? Achat soda stream pour eau gazeuse ? (Problème de place !) Faire encore plus de trucs bizarres (sirops maison, jus fermentés en tout genre, kombucha maison…). Ne plus acheter de thé, café, etc qu’en vrac. (j’attends la Ricoré en vrac !)

J’aimerais investir dans un système de compost, mais a t-on la place ?!

Autre point : la conservation : actuellement nous utilisons un peu de film étirable. Objectif : le supprimer, en le remplaçant par des alternatives : boîtes fermées, ou bien beeswrap ? Si un(e) lecteur/trice a de bonnes « recettes » de beeswrap ?

 

II / Ménage :

jeshoots-com-__ZMnefoI3k-unsplash.jpg

J’ai acheté une éponge lavable (en tissu), ainsi que des brosses (vaisselle), et du savon pour faire la vaisselle ! J’achète les tablettes LV en vrac (pas d’emballage du tout du coup).

Sinon le ménage ici c’est avec les produits (un peu cracra) restants + vinaigre blanc, bicarbonate, savon noir.

Dans la cuisine, nous avons réinvesti dans les serviettes de table (même lorsqu’il y a des invités), j’ai aussi mis un gant à disposition des enfants (pour les mains et le visage), et des « lingettes » (carrés découpés dans un vieux lange) pour nettoyer les accidents (comprendre lorsque votre bambin balance tout le contenu de son assiette par terre, soit environ 15 fois par jour).

Lessive : j’avais fait de la lessive maison qui a très bien marché mais c’était une recette assez compliqué et longue…donc je n’en ai pas refait par manque de temps. Là on a soit de la lessive magasin bio soit de la lessive verte (pas si verte je crois, je sais…).

Objectifs : achat matières premières en vrac (savon noir ? Vinaigre blanc, bicarbonate…). Recycler du tissu, faire des tawashis. Tenter la lessive en vrac ou lessive au lierre ou achat balles de lavage.

 

III / SDB / toilettes :

phil-hearing-U7PitHRnTNU-unsplash.jpg

J’ai des lingettes lavables (démaquillage, etc). Nous n’achetons plus de coton-tige.

Tous nos produits d’hygiène sont bio. J’essaie d’acheter soit du solide (shampoing, savon), soit du « en vrac » (shampoing, savon).

Nos brosses à dents sont en bambou (ok je sais que c’est un peu naze côté environnement, mais bon…la brosse à dents en hêtre à 20€, pour l’instant j’ai du mal). La marque est locale par contre. (enfin, si on oublie que la matière première a dû parcourir 6,000 bornes pour venir jusqu’ici…), et du coup elles sont au moins compostables.

Seul point noir : le dentifrice. J’ai tenté le dentifrice solide et j’ai bien aimé (Monsieur un peu moins), mais surtout 10€ pour une semaine…euh alors soit je ne sais pas m’en servir, soit je vais devoir changer de boulot pour m’acheter du dentifrice qui dure un peu plus ?!

Objectifs : Essayer de faire du déodorant maison. Tenter les lingettes pipi 😀 —

Achat des cosmétiques 100% solides et sans aucun emballage (j’ai par ex trouvé un magasin qui vend savons, shampoings solides sans rien autour). En revanche j’ai parfois du mal à trouver LE shampoing qui ne rend pas les cheveux gras…nb : je ne souhaite pas acheter sur internet car ça ruine la démarche. Mon souci est que dans les moments de speed, je ne prends pas le temps d’aller acheter ces cosmétiques dans les bons magasins et je finis avec des flacons, des produits qui ne me conviennent pas tout à fait (dans la démarche). Objectifs : faire plus de stock ou anticiper pour éviter le « à l’arrache ».

Petite fierté : j’ai trouvé une esthéticienne « bio », un coiffeur bio aussi (coupe + mèches 100% naturelles !) ! ET j’ai trouvé un baume « beurre de karité » solide qui est juste une tuerie ! Je ne me suis jamais autant « beurré » les lèvres que depuis ces derniers jours 😀

 

IV / Bébé et enfants :

the-honest-company-G1mXimE5pJk-unsplash.jpg

Je n’utilise pas de liniment pour ma fille (sauf exception). Lavage au gant + savon. Si érythème : argile blanche en poudre. C’est top de chez top. Et très économique pour le coup. On n’utilise rien d’autre (ni lait, ni crème, etc). J’ai des lingettes lavables pour l’extérieur.

Nous les lavons avec du savon/shampoing solide pour bébé (ou bien gel 2 en 1 Weleda).

Dentifrice : brosse à dents en bambou achetée. Dentifrice bio, mais pas d’alternative trouvée pour eux. (en solide par ex).

Fierté : Soins (ex sérum phy) : j’ai trouvé une option grande bouteille en verre + seringue (ça élimine les déchets plastique avec toutes les pipettes). (et en plus c’est remboursé par la sécu !!)

Pour notre grand (pipis de nuit), j’ai investi dans des couches lavables taille XXXXL lol. On alterne avec du jetable car elles mettent des plombes à sécher ahah. Pour notre fille, nous sommes à moitié en couches lavables, à moitié en jetables clean et locales (Pingo). Malheureusement c’est un sacré investissement et surtout un peu de boulot en plus, donc je le fais à mon rythme (l’homme n’est pas très partant, la nounou non plus d’ailleurs).

Objectifs : anticiper un peu plus, continuer d’acheter des CL, trouver un dentifrice pour enfants solide ?!, et refourguer un stock de couches jetables clean à la nounou (versus pommettes je crois qu’ils ont ?)

 

V / A l’extérieur :

adrian-dascal-_wl8nVzsGB8-unsplash.jpg

Ce n’est pas de saison, mais pour les pique-nique, j’avais acheté il y a qqs années des assiettes, gobelets, couverts en plastique très dur, que nous réutilisons à chaque fois du coup. J’en suis très contente.

Je mets dans mon sac à main des sacs à vrac et quand j’y pense une gourde d’eau ainsi que des couverts (si jamais je devais manger dehors).

Cadeaux : j’ai tenté de dématérialiser les cadeaux (cadeaux sous forme de « bons » ex cinéma, spectacle, etc), mais pas toujours évident surtout lorsqu’on ne connaît pas le petit copain (pour l’école par ex). Noël : cette année je ne sais pas trop ce qui m’a pris, lorsqu’on va demandé ce que les enfants voulaient, j’ai répondu des livres…ils en ont pour 20 ans je crois…Donc ça va, mais bon…Ca fait tellement d’objets en plus…

Pour les cadeaux offerts : j’ai tenté d’en faire certains, ou bien d’offrir du non-matériel, mais je n’ai pas pu tout faire moi-même (manque de temps et d’idées). J’aurais aussi voulu faire les fukorishi, mince les furoshiki, bref, les emballer dans du tissu…ou du joli papier kraft décoré des empreintes des mimines de ma blonde progéniture…résultat j’ai rien emballé du tout (à l’arrache), pour découvrir le jour J que mon homme avait tout emballé dans du papier journal ! (alors je dirais qu’il n’a pas fait exprès mais j’ai adoré l’idée).

Objectifs : refuser tous les déchets facilement évitables, ne plus accepter de bouteille (soda, eau, jus de fruit) dans un menu par exemple qui « l’offre ». Refuser, dans les cafés, les déchets (sucrette, etc).

Continuer les cadeaux « ZD », et l’année prochaine : ne pas me faire avoir pour Noël !!! Demander du non-matériel !! Et c’est tout !

 

VI / Vie courante :

christiann-koepke-dQyS2pMYtok-unsplash.jpg

J’essaie d’acheter (et vendre !!) sur Vinted, LBC, en vide-grenier, sur des groupes FB…(cette année j’ai tenté de ne RIEN acheter de neuf, j’ai bien sûr acheté qqs trucs, mais je me suis posée la question de sa nécessité, et du choix du neuf ou de l’occas sur chaque objet acheté), mais cela demande beaucoup de temps et d’anticipation.

Objectifs : poursuivre cette façon de faire, et aller dans les ressourceries de manière plus systématique. (Mais c’est loin, ça prend du temps).

Faire plus attention à la qualité des tissus (notamment pour les fringues enfants) : et la provenance, certifications GOTS, etc. Anticiper l’achat des chaussures !

Je suis très mauvaise sur un point (mais c’est lié à mon boulot) : l’achat de livres…Même si je les achète principalement d’occasion, je ne peux pas passer au 100% numérique…

 

 

Globalement je suis très satisfaite de cette année (en sachant l’emploi du temps très chargé lié à mon boulot et les enfants), car j’ai vraiment déserté les centres commerciaux et les magasins. A tel point que je me sens mal devant la profusion et l’abondance des méga grandes surfaces, lorsque je m’y trouve. J’ai aussi essayé de différer l’achat dès que j’en avais l’occasion. Et on se rend compte qu’on « oublie » les objets convoités, très rapidement. J’y pense puis j’oublie…Par contre il y a eu pas mal de « n’importe quoi » au niveau des courses alimentaires…

Objectif : continuer sur cette lancée et sensibiliser mon entourage (certaines copines n’ont TOUJOURS pas compris que j’étais assez engagée dans la démarche « ZD », car je n’en parle pas…). Assumer en fait…et ne pas trop culpabiliser lorsque je jette un emballage à la poubelle ! J’ai encore beaucoup de progrès à faire sur ces différents plans !

Et vous, vous avez de supers astuces ou bons plans à nous partager ? Ou un retour d’expérience ? C’est avec plaisir que je vous lirai en commentaire !

Et sur ce, portez-vous bien !

 

 

 

 

 

 

 

 

14 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Bravo, c’est vachement bien !!

    J'aime

  2. Ninoute dit :

    Bravo pour tous ces efforts c’est vraiment top! Ici niveau cuisine on fait bcp nous même et on congèle le surplus (quel bonheur de rentrer du travail et de décongeler une bonne soupe maison!). Je fais également des lingettes lavables, j’achète d’occasion quand c’est possible, j’utilise bcp moins de cosmétiques qu’avant et je prends du bio mais je suis très loin de ton niveau, encore bravo!

    J'aime

    1. ColombesMum dit :

      Merci pour ton retour! C’est top ce que tu fais ! Oh tu sais je fais au fur et à mesure et surtout je reviens un peu en arrière parfois!

      J'aime

  3. Bravo, c’est beaucoup d’efforts tout ça ! Je me contente de petits gestes. Je n’utilise plus de sacs plastiques depuis une éternité, j’ai des filets en tissu et des tote bags. On garde les bocaux et d’autres contenants en verre pour conserver la nourriture. On utilise très peu la voiture. Le tri des déchets c’est depuis longtemps aussi. Mais par exemple, les brosses à dents pas en plastique, pour moi c’est vraiment pas une priorité.

    J'aime

    1. ColombesMum dit :

      Merci pour votre retour! En fait c’est vrai que le truc des brosses à dents‘ c’est pas mal une mode et il faudrait prouver l’impact global des deux…mais sinon chaque petit geste compte, et la cle c’est de faire des gestes petit à petit et à son niveau !

      Aimé par 1 personne

  4. Hello, tout d’abord je te souhaite une bonne année 2020, ainsi qu’à ta famille. C’est marrant ton article parce que j’avais cette idée de bilan depuis un moment, et ça m’a bien plu de lire le tien. Je me dis que tu as raison d’être fière de toi, la perfection est un mythe et faire déjà tout ce qu’on peut et surtout que ça soit tenable dans le temps est l’objectif numéro un pour moi. Après, si tout n’est pas nickel, il faut se détendre, ce n’est peut-être juste pas encore le bon moment. Comme disait je ne sais plus qui, si chacun prend conscience de ce qu’il peut faire et commence à changer, on sera déjà bien ! Bonne journée à toi !

    J'aime

    1. ColombesMum dit :

      Coucou merci beaucoup, une excellente année à toi aussi 🙂 — Oui, c’est vrai que j’ai pas mal tendance à culpabiliser facilement et ne pas voir les efforts qu’on fait au niveau de notre famille (et que tous ne font pas. C’est la prise de conscience qui compte !). Hâte de lire ton bilan alors !! Le mien était archi long, mais vraiment je trouve que ça aide aussi à tenir ses engagements de le mettre par écrit, et aussi à bien mesurer sa progression.

      Aimé par 1 personne

      1. Je suis d’accord, ça aide à faire le point, je suis une fanatique des listes en tout genre : films à voir, livres à lire, objectifs de l’année…Déformation professionnelle ! Je te souhaite un bon week-end d’épiphanie !

        J'aime

      2. ColombesMum dit :

        Ah les listes! Déformation professionnelle ? Tu parcours ces listes de temps’ autre pour voir où tu en es? Tiens ce soir je suis tombée sur un RAL et un fard à paupières BOHO qui m’ont fait de l’œil 😂 — ils ont l’air top !

        Aimé par 1 personne

      3. Oui, je travaille dans le domaine de l’analyse de données, je compile, je recoupe…. Et oui, tout le plaisir est de mettre justement ces listes à jour, en mode « Check » ! Très bonne marque Boho, en plus plutôt facile à trouver. Tu as flashé sur quelles couleurs ?

        J'aime

      4. ColombesMum dit :

        Ah oui d’accord ! J’ai pris un framboise pailleté et le fard chocolat ❤️

        Aimé par 1 personne

      5. Ca devrait faire un joli accord 🙂

        J'aime

      6. ColombesMum dit :

        Ah j’avoue que j’ai même pas réfléchi à ça lol — je suis assez nulle en maquillage !!

        Aimé par 1 personne

Répondre à ColombesMum Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s