Hommage à toutes les poussières d’étoile

nynne-schroder-684207-unsplash.jpg

-« Maman, pourquoi on n’a pas d’autres enfants? Maman, pourquoi tu n’as pas planté d’autres graines? »

Maman réfléchit, et songe…

Comme lorsque le gynéco lui avait demandé : « Combien de grossesses, Madame? -Combien d’enfants?

3 et 2 enfants

Parfois le chiffre varie…et malheureusement parfois beaucoup…

-« Parce que deux enfants c’est bien! » Se convaint-elle…

Peut-elle, doit-elle dire la vérité?

A partir de quand un enfant est un enfant?

Et cette poudre de vie, à quoi ressemblait-elle, aurait-elle eu leurs yeux, son nez retroussé ? Était-ce d’ailleurs un garçon ou une fille? Avait-elle ses longs cils?

shot-by-ireland-1302397-unsplash.jpg

Un jour nous aurons peut-être réponse à ces questions…

En attendant je souhaite rendre hommage à toutes ces poussières d’enfant, à toutes ces petites lunes qui peuplent et dansent dans le ciel. Car je sais qu’elles nous écoutent et nous regardent avec leurs yeux fermés.

« Petite Lune, très vite avait élu domicile

En mon sein, un petit être, aux cellules si fragiles

Quelques semaines, a fait battre mon coeur

Et au fond de moi, sans doute, aussi quelques peurs,

Un jour soudain, mon rêve se brisa

Et ce fût la jolie bulle qui éclata

Les larmes coulent, mon coeur saigne

et la douleur constante, cette horrible teigne

« Petite Lune, répond-moi, regarde-moi »

« Où es-tu »? Aucun son ne résonne, rien que cet effroi.

« Chut », murmura t-elle, en scintillant, « je suis là ». 

« Lève les yeux, souris, et lève ce voile,

C’est là haut derrière les étoiles,

Oui tout là-haut, je me suis cachée là-bas ».

Avril 2017. Parce qu’on oublie jamais.

rad-pozniakov-759466-unsplash.jpg

Publicités

15 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. maman2loulous dit :

    Magnifique texte … Mai 2013 pour ma part et je n’oublierai jamais non plus ce moment de solitude et d’immense déception de ne pas aller à terme de cette « grossesse » tant attendue, de ne jamais avoir su si bébé fille ou garçon ;-(

    J'aime

  2. Ninoute dit :

    Merci pour ce texte magnifique, nous sommes malheureusement très nombreuses à vivre ces moments douloureux, que les hommes ne comprennent toujours pas « c’est pas grave ma puce ce n’était qu’une cellule… » Une cellule?! Non c’était notre enfant, un petit bout de nous qui grandissait en moi… qui laisse une cicatrice dans mon cœur…
    A toutes ces mamans qui ont vécu ces drames ❤

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      Merci –ton commentaire m’émeut beaucoup …

      Aimé par 1 personne

      1. Ninoute dit :

        merci à toi d’évoquer ce sujet trop souvent caché…

        J'aime

      2. ColombesMum dit :

        Oui, je me suis dis f….., balançons nos souffrances, puisque ça nous concerne (presque) toutes !

        Aimé par 1 personne

      3. Ninoute dit :

        t’as bien raison 🙂

        J'aime

  3. Merci pour ce très, très beau partage qui me parle ❤

    J'aime

  4. Claire dit :

    Oh mais ton texte est magnifique.
    Je n’ai pas connu de fausse couche même si j’ai cru en vivre une. Je me doute bien que ça ne doit pas être simple mais difficile pour moi de me rendre compte réellement. Il y a toujours un écart assez grand entre ce qu’on peut imaginer et la réalité.
    J’espère qu’écrire aide à faire ton deuil.

    J'aime

  5. Miss Mousse dit :

    Il y a tant de poussières d’étoiles dont on ne parle pas assez.. Merci de leur rendre hommage. J’ai une douce pensée pour la tienne ce soir. Il n’est pas toujours facile de répondre aux questions des enfants. J’ai pris le parti d’expliquer qu’on ne choisit pas toujours, que parfois c’est plus difficile, sans évoquer les fausses-couches encore. Plus tard je le ferai je pense.

    J'aime

  6. tobemummysite dit :

    Merci pour toutes nos étoiles. Pour moi un enfant en est un dès qu’on commence à l’aimer, et cela démarre si tôt! Ici aussi, ça m’a fait bizarre lorsque j’ai fait le point avec ma SF libérale qui m’a dit: « ah oui, c’est votre 7è grossesse! ». Un enfant né, septième grossesse. On n’oublie jamais en effet…

    J'aime

    1. ColombesMum dit :

      Merci à toi. Forcément je me sens très bête face à ton vécu.

      J'aime

      1. tobemummysite dit :

        Tu n’as pas du tout à te sentir bête! Une fausse couche, même isolée, ce n’est pas rien!ma première est d’ailleurs celle qui m’a le plus dévastée car je ne m’y attendais pas. (Je ne dis pas que les suivantes passent toutes seules ce n’est pas tout à fait pareil car, hélas, on s’y attend de plus en plus. )

        J'aime

    2. Miss Mousse dit :

      J’ai encore dû l’évoquer avec le chirurgien puis l’anesthesiste il y a peu pour mon opération qui n’a pourtant rien à voir. Oui ça fait bizarre, ça fait parti de nous et on ne peut pas l’oublier. « G7P2 » comme ils disent (dans mon cas). Comme si ça n’était rien d’autre qu’un terme froid, alors que c’est un petit morceau de notre coeur qui s’en va à chaque fois…

      J'aime

  7. Maman BCBG dit :

    Non on oublie jamais. Comment le pourrais t’on ?
    Tu sais, je crois du fond du coeur que toutes les petites poussières d’étoiles de l’humanité peuplent déjà le ciel, et attendent patiemment le moment où elles pourront retrouver leur parents et leurs frères et sœurs.
    En attendant, elles veillent sur nous.
    Ça ne console pas vraiment je sais, mais il y a l’espoir de ces retrouvailles, de cette rencontre un jour…

    En attendant, des bisous. Plein.
    Et du bonheur pour toi et les tiens. Plein aussi.

    J'aime

Répondre à ColombesMum Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s