Un texte tristement d’actualité…Noch Einmal

(Photo Unsplash – Cristian Newman)

Je ne peux pas commenter l’actualité sans publier ici ce texte écrit il y a quelques semaines, deux ou trois semaines environ…Il s’intitulait « MA wishlit de Noël – la sérénité », mais là je pense l’intituler « Noch Einmal », en hommage aux Allemands, à Berlin, à tous les disparus et les endeuillés…

Ils sont revenus. Me diras-tu. « Ça » a recommencé. L’horreur. La. Boucherie. Une nouvelle fois. Encore. Tu me l’apprendras comme la première fois. A 2h00 du matin, ou bien ce sera un collègue, ou bien un petit fil intrustif Le Figaro sur mon smartphone. Restez chez vous, ne sortez pas, restez calme, nous assénera t-on, en tentant de garder la face, et de rétablir le calme. Un mot qui n’existe plus que dans le dictionnaire…Ont-ils d’ailleurs tous été effacé, ou n’était-ce qu’un rêve ce mot du passé ?

De nombreuses tentatives déjouées. Des réseaux démantelés ? Il ne faut peut-être pas rêver ? Des dizaines de réseaux repoussent comme d’affreuses verrues, partout là où on en a supprimé un…Comme un énorme lombric tueur…qui n’a qu’une seule soif…

Ce midi, 4 gros cars de CRS, puis de militaires ont débarqué sur le parvis de la Défense. La tension monte d’un cran. Les gens font semblant. Les fouilles reprennent de plus belle, elles n’ont jamais vraiment cessé…Qui rassurent-elles ? 1 an et demi que la guerre a commencé…que dis-je, deux ans…Deux ans de terreur et d’angoisse perpétuelle…Donner peur partout et à toute heure. Dans une société de l’angoisse, du contrôle, ça en devient très pesant.

Se promener comme avant, ne pas avoir peur, ne craindre ni les bulletins d’infos, ni certains numéros sur son téléphone, faire son shopping serein. Ça c’était avant. Et ça s’appelait la sérénité. Voilà, c’est ça que je veux, que je voulais sur ma wishlist. Ça et uniquement ça, le reste ça n’a aucune importance. La sérénité et la quiétude.

Mais malheureusement la sérénité ne se commande pas sur Amazon et ne s’achète pas. Il n’y a rien à faire…?

Maintenant on est après. Et on attend…que ça ne recommence plus…Jamais…

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. leptitlepsie dit :

    Les militaires et les policiers font partie de mes clients. Sérieusement, il vaut mieux profiter de la vie car la réalité est…👎👎👎😱
    Nous avons 10 ans à rattraper (c’est ce que l’un d’entre eux a dit). Et avec l’ouverture des frontières, le retour des djihadistes en France, on n’est pas en sécurité.
    Je vais régulièrement à La Défense. Je n’ai pas peur. Sauf quand je vois les militaires, qui me rappellent que nous sommes en état d’urgence.
    Je continue d’aller à des concerts car je veux continuer à vivre. Tout comme ma copine qui, malgré le triste concert au Bataclan où elle avait été, continue de sortir. Il faut montrer qu’on est plus fort qu’eux.
    Mais parfois je me dis « quel avenir laisserons nous aux futures générations ? ». 😕

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne sais que dire. Ce genre d’événements me laisse sans voix tellement on se trouve impuissant .. a attendre en espérant que ca ne recommencera plus… 😟

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      Oui pareil…c’est douloureux et dur à exprimer…

      Aimé par 1 personne

  3. mamanvanille dit :

    Comme toujours très beau texte plein d’émotions qui m’arrachent une larme ! Nous devons être fort et continuer d’avancer

    Aimé par 1 personne

Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s