[Le test du mercredi] — Indigestion/Gastro Express

Hey les girlz !

Alors, mon petit article « test du mercredi » est un peu en retard, et pour cause, j’ai testé un truc de ouf ! Normalement je rédige mes articles le mardi soir mais là, comment dire… 😀

Lundi, dans la nuit, nausées, puis vomissements 😦 — ne vous inquiétez pas, je ne vais pas aller plus dans les détails !

Mais du coup je vais en profiter pour vous donner mes 2-3 petits trucs qui ont marché pour moi (?!)

Je fonctionne beaucoup avec des « remèdes naturels », donc, dès le matin, j’ai bu une tasse de gingembre chaud (3 lamelles de gingembre frais que j’ai mis dans de l’eau bouillante). Le gingembre évite les nausées et calme les spasmes (au fait — à ne pas prendre en fin de cycle, les filles, comme il est vaso-dilatateur…par contre perso, lorsque j’en prends pendant tout le cycle, je remarque que les règles sont beaucoup moins douloureuses) ; ensuite j’ai aussi pris 1-2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée (si trop dégueu : à manger avec une cuillère de miel). Attention, l’huile essentielle de menthe poivrée est déconseillée aux femmes enceintes & allaitantes.

Je ne sais pas si ces deux remèdes ont fonctionné, mais ça a bien éliminé les nausées (qui, pourtant, étaient bien proches). Dans la journée j’avais aussi une petite bouteille d’eau avec 1-2 gouttes d’HE de menthe poivrée dedans, comme ça, dès que je me sentais mal, j’en buvais un peu. Je n’avais pas ça sous la main, mais on m’a conseillée d’y mettre un peu de sel et de sucre, pour éviter la déshydratation et se rebooster un peu.

Ensuite j’ai essayé de beaucoup boire, j’ai pris un smecta pour que le système digestif se colmate un peu, je me suis effondrée, puis j’ai dormi 4 heures d’affilée (on dirait que j’en avais besoin ;)–).

Ensuite, dès que je me suis sentie mieux, le soir, j’ai commencé par manger un yaourt et j’ai bu un bouillon. Puis j’ai remangé tout doucement petit à petit.

Bref, voici mon verdict : c’était trop fun, mais quand même si je pouvais y couper encore 1 ou 2 ans, ce serait top. Merci !!!

Ma note : 0,1/5 – Je ne recommencerai pas !

PS : le petit bonheur : mon bébé a pleuré pendant la nuit, je me suis levée et vu mon état de patience / d’état défoncé, je l’ai pris direct dans le lit, pour ne pas réveiller le papa (qui, pour une fois, dormait sur le canap car il se levait tôt le matin), PetitBout ne savait pas que j’étais malade, mais une fois dans le lit, je ne sais pas pourquoi, il s’est mis à me faire un méga-câlin et me masser la main, avant de sombrer dans le sommeil bien sûr. ?!! Bon, ok, son massage a duré genre 1 seconde et 36 millièmes de secondes, mais vous vous rendez compte, en temps de bébé, comme c’est long ?! J’ai halluciné qu’il soit autant à l’écoute, et qu’il ait capté que j’étais mal. Ils sont géniaux ces petits. (ps: je m’étais brossée les dents ! lol)

 

—-

Pour en savoir plus — Source passeportsante.net  (attention, l’HE de gingembre est déconseillée au moins pendant les 3 mois de la grossesse ; et l’HE de menthe poivrée pendant toute la grossesse et l’allaitement) — ps : pour les nausées de grossesse, je prenais des tic-tac à longueur de journée, moi qui étais très sujettes aux nausées, ça me donnait à la fois le sucre qui me manquait ET le petit coup de fouet de la menthe 😉 )

L’huile essentielle de gingembre (zingiber officinalis) a le pouvoir de calmer un estomac un peu barbouillé, des nausées et des vomissements1. On peut diluer 2 gouttes de cette huile essentielle dans une cuillère à soupe d’huile végétale et masser le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre pour soulager les problèmes digestifs2.

L’huile essentielle de menthe poivrée (mentha x piperita) est une des meilleures huiles essentielles pour soigner les problèmes digestifs comme les indigestions, les maux de ventre et les nausées et les vomissements1. Dans le dernier cas, le simple fait de la renifler au bouchon peut aider à se sentir mieux. On peut aussi déposer une goutte d’huile à la base du nez, une trace sur la langue ou déposer une goutte sur un sucre qu’on fait fondre sous la langue. Si on éprouve des difficultés à digérer un repas, on peut diluer une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée dans 25 cL d’eau chaude avec un peu de miel, remuer et boire d’un trait. Il s’ensuit généralement une éructation qui estomperait instantanément le malaise1,3. Une étude réalisée en 2013 a révélé que les huiles essentielles de menthe verte (mentha spicata) et de menthe poivrée étaient efficaces pour soulager les nausées et vomissements chez des patients sous chimiothérapie4.

Photo d’en-tête – Unsplash – Dominik Martin

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. J’espere que tu vas beaucoup mieux et que ton petit S se porte bien. On vous embrasse bien fort

    Aimé par 2 people

Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s