La cicatrice, ma cicatrice

(Crédits photo Unsplash)

Elle m’accompagne tous les jours, elle est fidèle. Le sourire du bas. Blanche, fine, légère. Tous les jours, quand je m’habille, je me souviens comment ça a été, comment ça aurait pu être, autrement, comment ça n’a pas été…20 mois après, ai-je digéré ?

Non, revenons en arrière.

Il y a presque 20 mois, nous sommes vendredi, 9h00, je vais être déclenchée pour dépassement de terme. Je n’ai jamais vraiment pensé à une césarienne. Enfin si, juste comme ça, mais de toutes façons, ça n’arrive qu’aux autres… !

Ça y est, le déclenchement est commencé (après une nuit de travail amorcé & « naturel »), sauf qu’au fil des heures, les contractions sont vaines, rien ne se passe, sauf la douleur persistante… »Madame, si ça ne se fait pas, … » Le mot est jeté dans l’arène, je m’effondre. Les heures continuent de passer, l’équipe tente des choses, fait des tests, car le bébé réagit très mal. Les visages deviennent de plus en plus senior et m’accordent plus d’importance, les juniors s’effacent, il y a beaucoup d’allers et venues, puis une infirmière vient « pour me raser »…J’ai compris à cet instant que c’était bon pour moi, pour nous, qu’on avait écrit quelque chose dans mon dossier, qu’on avait préparé le bloc… »c’est bon pour elle, il est 20h30, finissons-en… ». Le visage senior revient : « Madame, vous avez compris? Nous allons vous faire une césarienne ». -« Oui… » Et là tout s’accélère. On bouge mon lit, on me balade, je ne sais plus où je suis, j’ai un peu peur et très hâte, le monito a été débranché…l’attente du bip…Les lumières m’aveuglent, on dresse le champ, « on y va, allez, go ». Il s’est passé 5? 10 petites minutes. C’est extrêmement rapide. On me bouge dans tous les sens, puis j’entends un cri…c’est mon bébé ?? Il y a une seconde, il était le foetus qui bouge et qui a le hoquet, là il est ce bébé qui crie, et au visage que je ne (re)connais pas…On me le montre, il ouvre les yeux vers moi, puis on le prend. Je vais le revoir 2h00 plus tard. Suis-je bien sûre que c’est lui ? Je l’ai vu 5 petites secondes…C’est là que tout bascule….J’en reparlerai peut-être un jour ici, si j’en ai la force. La chute a été rude, et pourtant « ça aurait pu être pire ? »

Pourquoi ai-je mal vécu cet événement ? Pourquoi ai-je mis tant de temps à accepter mes 15 points ? Ma mise au monde passive, mon échec, suivi de l’échec de l’allaitement…Merci Césarine et ses infos, ses photos de cicatrices moches puis de plus en plus belles (la lueur d’espoir pour moi), merci les copines (compréhensives, certaines)…

Par pitié, ne dites plus jamais « au moins tu n’as pas souffert », « au moins ton bébé est en bonne santé », si vous ne savez pas quoi dire, ne dites rien…Tu ne sais pas que j’ai attendu 2h, que je n’ai pas mis au monde mon enfant, que mon allaitement avait 1 chance sur 3 de foirer, que mon ventre était un champ de mine (mise au sein, bonjour !), que le simple fait d’éternuer me lacérait le ventre…que la reprise du transit a duré 24h et a été aussi douloureuses que les contractions, que chaque fois que je regarde BabyBoom et que j’entends « poussez, Madame », j’ai une sérieuse envie de chialer (quand ce n’est pas déjà fait 😉 ), que je n’ai pas accouché, on m’a enlevé mon bébé, comme un enlève un fibrome, et (bonus!), que je ne pourrai plus jamais être déclenchée car utérus cicatriciel = trop gros risques de déchirement. Je pars avec 60% de « chances » d’une nouvelle césa, et quand on connaît les antécédents familiaux de post-terme…ça fout les boules. Je vis ça comme un réel couperet. Et je passe sur certains autres détails qui me rappellent tous les jours ce qui s’est passé il y a 20 mois.

Alors s’il te plaît, la prochaine fois, ne me dis pas que « c’est mieux que rien ». Oui, je le sais. Mais Ecoute ma souffrance et comprends-la. Un jour mon bébé devenu garçon me dira, de sa voix innocente, en appuyant for sur ma cicatrice psychologique : « Maman, par où sortent les bébés ? », est-ce pour voir si je craque moi-aussi ? J’aurais une histoires à 2 versions, un conte à deux fins. Une version normale et une version pour moi et mes 15 points. La petite fenêtre. Et moi, les larmes dans les  yeux, les mains moites, je lui répondrai ce que la sage-femme m’a dit : « On en sait rien, c’est comme ça… »

A tous les bébés nés par la fenêtre, à toutes les femmes césarisées, à une Maman sur 5…à toutes les Mamans qui mettront de la cicalfate deux fois par jour toute leur vie durant (conseils de la pharmacie), courage et merci.

 

 

Publicités

23 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Si tu savais comme ces mots resonnent en moi. Moi qui est temps attendue pour pouvoir avoir un enfant, moi qui ait dû passer par la case medecine pour avoir cette grossesse. J’ai cru que mon corps n’etait pas fait pour etre mere, que je n’etais pas une bonne mère. Alors en lisant tes quelques mots je revis la pma, cette cesarienne et le deuil de l’allaitement. Mais apres je me rappelle notre rencontre sur paris, et quand je vois la merveilleuse maman bienveillante que tu es, je me dis que la cesarienne est certes un etape qu’on aurait souhaité éviter mais elle gache en rien ce lien mere/enfant. Avec l’emotion je ne suis pas certaine que mon message est un sens mais tant pis
    Je t’embrasse

    J'aime

    1. ColombesMum dit :

      Oh là là du coup je me sens trop bête, à parler d’une douleur alors que finalement tout va bien; et de voir que toi tu as mis du temps à voir ton petit C, et je ne savais pas pour le reste (césa, etc). Le deuil de l’allaitement, je le comprends aussi…c’est dur, on n’est pas accompagnées, nos mamans n’ont pas allaité, c’est pas facile. Oui, par contre, sois rassurée sur l’attachement et le lien mère-enfant, la césarienne ne l’impacte pas (en tout cas pas pour moi). merci pour tous tes mots gentils, c’estvraiment adorable. Tu as repris le boulot récemment? bon courage ma belle, tu es une maman qui déchire (et le Papa est top aussi)

      J'aime

      1. Oh non je n’ai pas dit ça pour ça. Je voulais juste que tu saches que tes mots m’ont beaucoup touchés et que je comprends ce que tu ressens pour ce sourire du bidou (je l’appelle comme ça ma cicatrice) 😘

        Aimé par 1 personne

  2. ColombesMum dit :

    Un IMMENSE merci à toutes pour vos doux mots, vos commentaires, ouah, merci merci, c’est un énorme réconfort ! Allez, j’y crois pour l’avenir, quand on aura peut-être un jour Bébé2, faut y croire, c’est tout, hein. Et sinon, bah c’est le DESTIN?! !! Bises à toutes. Celles qui ont commenté, et celles très nombreuses qui ont lu aussi.

    Aimé par 1 personne

  3. mamanlouna dit :

    Oh que les mots sont forts, 20 mois plus tard….
    Je n’ai pas vécu ça, mais je suis touchée par ta détresse. J’espère que tu as trouvé les oreilles attentives dont tu avais besoin, dont tu as encore besoin, pour te reconstruire, petit à petit.
    Bon courage !

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      merci @mamanlouna, oui, je me suis même fait autochialer en relisant mon texte (lol). Bon, ok, j’ai sans doute mis les mots que j’aurais mis à l’époque. Maintenant ça va mieux. Mais bon, ça reste un point bien douloureux quand même 🙂 — c’est bête hein le mental, parfois ! — merci en tout cas !

      Aimé par 1 personne

  4. Jessoya dit :

    Wow! Je te comprends tellement! Moi aussi je ne suis plus capable d’entendre « mais le bébé est en bonne santé »…

    Gros câlin à toi, moi ça fait 5 ans et je n’en suis pas tout à faire remise psychologiquement….

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      Oh là là merci @jessoya…ça fait du bien d’entendre ça! Je sais que je suis bête de rester là-dessus hein, car ce qui compte c’est le bébé. Mais bon, je voulais lever un peu le voile sur cette douleur psychologique.

      J'aime

  5. C’est tellement émouvant, tellement bien écrit. Plein de tendresse à toi que je connais pas.

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      merci beaucoup @melinagrandirenjeu — pour ton gentil commentaire !

      Aimé par 1 personne

  6. C’est très émouvant et intense à la fois! Je n’ai jamais trouvé que la cesa est la facilité a la douleur, bien au contraire ! ( car beaucoup de gens pensent cela) bisous

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      hey hey merci @mademmoiselleaudreygigi pour ton soutien !

      J'aime

  7. mumaubdr dit :

    Ho, super émouvant 😳
    C’est vrai ce que tu dis, on pense que ça n’arrive qu’aux autres…perso, j’ai accouché par voie basse mais en effet, je m etais évidemment peu renseignée sur la césarienne, donc je ne sais pas comment je l’aurais vécu. Là, tout de suite, je me dis que ça aurait juste été une autre manière de leur donner naissance. Mais sans l’avoir vécu, on ne peut pas juger…
    Et ce qui est marrant, c’est que quand mon fils de 4ans me demande par où sortent les bébés? Par le nombril? J’acquiece… 😜

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      @mumaubdr — oui effectivement (et bizarrement) entre la version « pensée » et la version « vécue » malheureusement y’a un hiatus 😦 — trop mimi le « par le nombril » :-D– merci!!

      J'aime

  8. Claire dit :

    Oh, tout ce que je redoutais… Je te fais des câlins virtuels 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      merci beaucoup @claire, c’est adorable 🙂

      J'aime

  9. Bonjour
    Moi aussi j’ai eu une césarienne en urgence alors que tout se passait bien jusque… jusqu’à son cœur ne supporte plus les contractions. Je l’ai très mal vécu. Moi aussi je pleurais devant baby-boom (que j’ai arrêté de regarder car j’enviais ces mères qui accouchaient par voie basse). Je n’ai pas raté mon allaitement. J’avais dit à mon mari, je vais être horrible si je retombe enceinte, je vais avoir trop peur d’une 2e césarienne en urgence. Et, pendant ma 2nde grossesse, on ne m’a jamais parlé de césarienne. « Si tout se présente bien, y a pas de raison » je suis devenue confiante. Et la, tiens toi bien (je me permets de te tutoyer pardonne moi), ma fille se présente en siège. Et stupeur on me propose malgré tout (malgré la cesa précédente, malgré le siège) un accouchement par voie basse. Et tu sais quoi ? Mon accouchement s’est passé comme dans un rêve. 🙂
    Sois confiante. Oui ca a fait mal. Oui ca a été douloureux. Mais on se relève
    , la douleur s’atténue, on devient forte.

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      Merci beaucoup @ateliernaturelblog pour ton témoignage, qui me fait bien chaud au coeur. Surtout celui de l’AVAC réussi et bien digéré du coup 🙂 — merci ! (PS: AU-CUN souci pour le tutoiement :), avec plaisir )

      J'aime

  10. Fallone dit :

    Ohhh ton témoignage est tellement émouvant et joliment raconté que je sais que je me sens presque honteuse de me plaindre de mon accouchement par voie basse mais qui s’est mal passé. …je te souhaite tous le courage du monde pour essayer de t’envoyer remettre ❤

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      Merci pour ton message Fallone, ouh là, le but n’était pas du tout de donner cette envie de se taire aux « femmes qui ont accouché par voie basse » (je sais bien qu’il peut être très douloureux et traumatisant également). Merci en tout cas !

      J'aime

  11. mamanvanille dit :

    Un beau témoignage ! Bravo !

    Aimé par 1 personne

    1. ColombesMum dit :

      Merci il me trotte dans la tête depuis…20 mois 🙂 et est presque la raison pour laquelle j’ai commencé le blog.

      Aimé par 1 personne

Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s